Forum test d'αelis ☆★
 

Partagez|

Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 83
Admin
AlphaElis
MessageSujet: Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor] Dim 20 Mar - 14:39
Just twisted...
Just pathetic...


Elle était là, tout simplement et sans sentiment. Elle était là, tout simplement à cause de sentiment. Car, en effet, les derniers sentiments qu’elle avait éprouvé envers quelqu’un; sentiments de colère; avait complètement changé ses régions: sa colère aura transformé la végétation en glace. De ce fait, sa santé commençait à s’alterner puisqu’elle n’était pas habituée à des températures très; voire même trop; glaciales. Même si elle était un démon, des plus puissant qui plus est, ses faiblesses de sa vie humaine pouvait ressurgirent pour la faire souffrir mais elle ne pouvait en mourir. Cette réalité, triste, ne cessait de la plonger dans les eaux profondes de ses pensées. Car oui, pour un démon de son rang, souffrir à cause de faiblesse datant d’une période « humaine » était comme qui dirait extraordinaire! Mais ce n’était pas pour le meilleur. Mais quelle étrange maladie du temps où elle était humaine venait altérer sa force? Quel étrange fait venait détruire sa santé? Elle le savait, en était certaine: c’était tout simplement le fait que ses organes étaient inversés. Ce qui expliquait pourquoi son cœur en souffrait et pourquoi sa main ne cessait d’appuyer contre le côté droit de sa poitrine. Sur cette île, encore en proie à l’hiver, le démon de l’Avarice souffrait et respirait avec une grande difficulté. Alors le seul moyen pour ne plus avoir cette gêne était de partir vers d’autres régions, soit rendre « visite » à ses chers « frères » ou du moins l’un d’eux. Mais il fallait éviter deux régions: celle d’Acedia et l’autre d’Invidia. En effet, c’était en partie « grâce » , enfin « à cause » , de ses « frères » de la Paresse et de l’Envie que sa santé s’alternait. De ce fait, elle se devait de choisir une autre région suffisamment éloignée de celles d’Acedia et d’Invidia avec une température assez chaude. Elle se rendit bien compte; grâce à une des vieilles cartes trouvée dans une bibliothèque de la tour; que la région de Luxuria était « à l’opposé » -enfin, ce n’était pas réellement le cas- des deux régions qu’elle voulait évité. De ce fait, elle se décida à aller en ces lieux même si elle restait méfiante. En effet, sa réaction serait prévisible: pour éviter les « deux autres » , elle choisirait d’aller dans une région assez éloignée et celle de Luxuria était la seule qui n’était pas en contact avec les deux autres. Cette réaction, prévisible, lui coûterait forcément quelque chose… En espérant que ce ne soit pas ce qu’Asmodée pourrait penser…

De ce fait, elle se transforma en cette créature, sa forme de démon. Un dragon, magnifique, aux couleurs de cristal et de perle. Très vite elle aperçu un bout de forêt où il lui serait aisé de se cacher. Si elle venait à rencontrer une quelconque personne, soit, elle lui ferait oublier! A condition que ce ne soit pas un démon des péchés. Car elle avait envisagé cette possibilité. De toute façon, elle devrait tous les rencontrer au moins une fois. Car même si cet Horloger de malheur était mort, cela n’empêchait pas les démons des péchés de se méfier d’eux. En effet, parmi eux il y avait un traître. Mais pourquoi n’avaient-ils pas oublié cette histoire? Tout simplement parce qu’ils étaient enfermés ici, en ce monde. Il y avait peu de démons pour qui ce fait ne dérangeait pas. Enfin, à la connaissance de Mammon, un seul: elle-même. Après tout, l’Avarice ferait tout pour être isolée avec ses richesses! Et c’était pour elle une bonne raison de rester ici. Mais il y en avait une autre pour laquelle elle n’osait se prononcer: les Hommes. Oui, les Hommes en général car ils n’accepteraient nullement de laisser des démons habiter leur monde. Car tous les Hommes en général était avares. Non, tous avaient les péchés. C’était encore une fois une réalité…

Finalement, le dragon aux couleurs précieuses et pâles se posa. Un brouillard survint, et à la place d’un dragon atterrit une jeune fille dans la forêt. Cette jeune fille ressortait énormément avec le paysage: ici tout était coloré, ensoleillé. Il faisait chaud, mais cela n’incommodait nullement la jeune fille à l’apparence glaciale. Toujours vêtue de ce même kimono aux manches coupées, elle semblait ne pas ressentir la chaleur des lieux. Elle était comme ça, la poupée de glace: si elle sentait le froid alors elle ne sentait pas le chaud. Étrange, non? Mais elle avait mal, et malgré son masque d’indifférence la douce douleur au niveau de sa poitrine, au côté droit, se lisait sur ses lèvres. Elle saignait, crachait du sang. Sa faiblesse était grande. Cela provoquait une haine certaine chez elle: elle, un démon, si faible et si puissant! Sa santé et sa force étaient complètement opposées. Pourquoi était-elle née comme ça? Alors elle se surprit à sourire tout en regardant le ciel, un filet de sang au coin des lèvres et sa main toujours pressée sur le cœur. Qu’elle était pathétique, elle, le démon de l’Avarice! Alors pour se rassurer, elle chantonna et cessa de sourire. Un chant sans parole à l’étrange air. Étrange, dans le sens où la mélodie ne seyait point au décor…

Puis elle entendit de bruit, s’arrêta de chantonner. Une présence familière arrivait, une présence capable de produire une certaine haine. Pourquoi n’était-elle jamais seule? Mais elle se souvint qu’elle ce le disait: « De toute façon, elle devrait tous les rencontrer au moins une fois » , alors elle regarda en direction du bruit. Elle s’attendait surtout au pire…
Revenir en haut Aller en bas
http://hellish-graveyard.1fr1.net
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor] Sam 2 Avr - 18:02
Bon, voyons voyons... Résumons!
Tout d'abord, j'ai dut accompagner Léviathan jusqu'à Avaritia. Ensuite, nous avons rencontré Mammon qui est un être quelque peu... Flippant! En fait, totalement. Son apparence; celle d'une femme aux cheveux argentée et habillée en bleu; ressemble totalement à son caractère mais tout ça cache quelque chose: je ne sais pas quoi mais je le saurais. En fait, je ne sais pas pourquoi mais Mammon nous cache à tous un lourd secret mais qu'elle ne sait pas elle même... En fait, je crois qu'elle nous a trahis. Pour le coup, j'espérais en parler à un de mes frères histoire qu'il me donne son avis. Pour le coup, j'ai envoyé à Léviath' une invitation à aller à Luxuria comme j'ai réussit à faire accepter à Asmodée le fait que Léviath' vienne. Heureusement que mon pays est pacifiste. Enfin bon, c'est pas vraiment un argument mais voilà quoi!

Bref, donc là je suis au pays de la luxure... Aux secours: j'ai rencontré un nudiste, une... Allez, disons le, une pute! Et encore, je passe les autres détails quelque peu... Enfin voilà, disons que je vais me rendre dans la forêt luxuriante, au pire je rencontre des monstres mais voilà quoi: à la rigueur! ... En fait, je risque de rencontrer un dragon... Aux secours! Ô ma dulcinée, pardonnes-moi si jamais il m'arrive de te tromper mais dans ce cas-là, c'est que quelqu'un m'a entraîné dans son lit pendant que je dormais! Ou c'est qu'un dragon m'a bouffé...

Donc arrivé dans la forêt luxuriante, que vois-je? Mammon... Apparemment, elle ne doit aps supporter les climats trop froids! Ah oui, on ne vous l'avais pas dit? Après avoir parlé avec Léviath', elle a complètement gelé son île... Donc elle serait capable de geler toute une région comme Luxuria... Conclusion, je préfère me cacher! Non mais qu'est-ce que je fous ici bordel de...! Enfin, on m'aura compris! Tient mais... Mammon saigne? Comment est-ce possible? Franchement, j'aurais tout vu... ... Non mais, je sais qu'on est dans Luxuria mais pas besoin de penser à ça! Non mais, je suis pas un pervers! Bande de tarés... En tout cas, je suis tenté de lui porter secours mais... J'ai peur qu'elle me gèle sur place! Léviathan, aides-moi!
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor] Dim 3 Avr - 10:02
Léviathan à Luxuria... totalement impossible me direz-vous... Et pourtant, le seigneur de l'Envie était bien là, dans cet endroit qu'il haïssait tant...
Se trouvant dans les "Quartiers Chauds", accompagnent de quelques gardes, Axel observait les alentours et ne voyait que dépravation dans tout le quartier... Des "femmes publiques" humaine ou démone, étaient sur tous les trottoirs, essayant d'attirer le moindre mâle qui passaient à proximité dans leurs filets, de temps en temps, Léviathan voyaient un homme et une femme disparaître dans une allée et, il savait très bien ce qu'ils allaient faire... Une seule idée vient à l'esprit d'Axel Wreik.

"Des veuves noires... D'abjectes créatures piégé dans leur propre luxure, ne pouvant rien faire d'autre que de vivre des plaisirs charnels."

Un des soldats d'Axel ralentissait et regardât une de ces put... "femmes" avec envie bien évidement... Voyant cela, Léviathan s’énervât encore plus qu'il ne l'était! En se rapprochant du soldat qui se fessait peloter par les femmes publiques, Axel l’attrapât par le col.

"Je crois que je ne me suis pas très bien fait comprendre avant d'arriver ici... Je refuse que l'un de vous touche une de ces putes ne serais que d'un regard! Si vous n’obéissez pas, je m'assurerais de vous faire subir un châtiment bien pire que la mort qui bien sûr ne vous serez pas dispensé! Suis-je assez claire cette fois-ci messieurs!?

-Oui... Oui maître Léviathan!

-Bien... quant à vous mesdames... Se tournant vers les trois femmes, il les fusillât du regard tout en leur caressant le menton. si vous touchez encore à un de mes hommes, je m'assurerais que vous subissiez le même châtiment qu'eux... Même si vous n'êtes pas des habitants d'Invidia... Misérable déchet!

Partant en direction de la forêt luxuriante, Léviathan repensât à ce qui l'avait forcée à venir ici... Une invitation pour le moins surprenante de la part de... son frère Belphégor. Si un autre démon l'avait invité à Luxuria, Léviathan l'aurait "gentiment" envoyé vu si l'herbe n'était pas plus verte ailleurs mais de la part de Belph ', cela ne fît qu'attiser la curiosité d'Axel.
Étonnement, depuis ce qu'Axel a nommé "L'incident M", la découverte du légendaire continent flottant d'Avaritia, Léviathan s'était senti plus proche de Belphégor, au point qu'a leur retour, Léviathan avait signé une déclaration de paix définitive avec Acedia ce qui étonne bon nombre d'habitants des deux pays mais les comblât de joies pour un grand nombre.

Après un certain temps dans la forêt luxuriante, Léviathan continuait de chercher Belphégor, le traquant grâce à son aura quand enfin il le trouvât à terre, tremblant comme une feuille. Se précipitant vers lui pour savoir ce qu'il avait, Axel n'eut pas à poser la question... Il sentait l'aura de la personne qui avait terrorisé Belphégor ce qui décrochât un large sourire sadique sur le visage d'Axel... Confiant Belphégor a un de ces soldats, Léviathan se relevât et cherchait d'où venait cette aura glaciale qu'une seule personne en ce monde avait... Au final, le voyage à Luxuria allait peut-être devenir enfin intéressant!
Tout bas, Léviathan dît:

"Par tous les diables, qui auraient cru que je te trouverais ici à Luxuria... dire que je croyais devoir remonter sur ce continent flottant, tu m'épargnes cette peine ma soeur... Vient, montre-toi ma belle... Montre toi Mammon! Cela m’éviteras de me taper Asmodée!"
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 83
Admin
AlphaElis
MessageSujet: Re: Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor] Dim 3 Avr - 12:53
Elle se sentait défaillir, elle se sentait presque morte. « Presque morte » ? Non, impossible, elle ne pouvait mourir et pourtant… Et pourtant. Le sang qui coulait de ses lèvres commençait à teindre le sol alors vert d’herbes folles en fleur carmin. Les doux coquelicots d’une vie démoniaque devenait peu à peu noir de ténèbres: comme si l’enfer se répandait sur ces terres. Ah, et quel doux enfer! Il semblait si lisse, si brillant! Mais ce n’était, comme le Styx, qu’une eau personnifié par l’être qui la rejetait: ce n’était que le sang de l’Avarice, noir comme son péché. Voilà la réalité de l’enfer que rejetait la jeune fille aux cheveux d’argents. Elle personnifiait à merveille cet enfer où elle-même était enfermée, elle avec ses « frères de péché » . En fait, il fallait penser qu’elle était cet enfer d’où personne ne pouvait sortir: après tout, n’était-elle pas l’Avarice? Celle qui voulait garder tous ces trésors?

Et ce sang; ce délicat liquide carmin qui ne cessait de couleur sur ses lèvres, qui peu à peu s’étendait sur son délicat menton blanc, et finissait par tacher ce sol, puis devenait noir comme les ténèbres; ne cessait de provoquer une légère colère chez la jeune fille: des souvenirs inavoués à elle-même revenait au fil des gouttes qui tombaient sans s‘arrêter. Ces souvenirs… Dont elle n’avait pas connaissance… Ils revenaient comme « lui » était revenu la voir… « Il était revenu la voir » ? Sa mémoire se troublait, comme les eaux de cet enfer. Bien que troublée, elle ne laissait rien voir sur son visage comme par habitude: comme si il y avait quelqu’un. Non, justement, il y avait quelqu’un et c’est-ce fait qui fit sortir le démon qu’elle était des pensées qui la noyait. L’un d’eux était là, il l’observait. Elle sentait sa présence. Cette aura semblait ressentir cette peur qu’elle avait autrefois inspirée aux humains. Mais elle ne regarda pas cet être prit de peur. Elle n’y voyait aucun intérêt. Non, aucun. Voilà que le démon se réveillait. C’était celui qui volait les trésors selon son intérêt. Ces tendances, ces vices… Ces crimes… Voilà que l’Avarice, dans toute sa noire pureté, se réveillait peu à peu… Mais la jeune fille ne voulait pas laisser le démon en elle sortir: elle ne le devait pas. Mais le fait de perdre ce sang impur ne laissait pas bonne impression à la jeune fille. Et pourtant elle restait la même à l’extérieur même si son esprit, troublé mais pourtant impénétrable, n’était pas le même…

Le second arrivait. Et pourtant elle ne bougeait pas. Car elle le savait qu’un d’eux allait réagir pour rassembler les autres. Et lorsque tous serait réunis… Il ne se passerait rien. Car il y aurait forcément un démon pour être contre. Elle. Car l’Avarice est un péché qui reste seul, un péché qui n’aime que ses richesses et même la plus belle créature ne pourrait l’empêcher de rester seul. Ce péché n’aime personne, ce péché est là pour tuer et non pas pour aimer. Voilà comme le Diable avait créé ce péché: seul, sans remord et juste ses trésors pour compagnie. Car l’Avarice avait été longtemps enfermé dans un château d‘argent, une prison dorée… Et à présent, l’Avarice s’était enfermée dans le corps d’un être qui n’aimait pas. Un être incapable d’aimer: quoi de plus beau pour l’Avarice? Voilà pour le démon, l’être idéal: l’être qui lui permettait de tuer et collecter des richesses inimaginables. Voilà pour le démon, Mammon, la personne qu’il estimait le plus car il s’agissait de son propre corps. Non pas qu’il était égoïste, juste qu’il n’aimait que ses trésors et que ce corps en faisait partit.

Finalement il était arrivé: voilà que les deux compagnons qui avaient découvert Avaritia s’étaient retrouvés. Et pourtant la jeune fille ne bougeait toujours pas. Le sang, rouge rubis, coulait toujours sur l’herbe, faisant pousser les coquelicots du crime: des coquelicots rouges puis noirs. Leurs auras si différentes se mêlaient entre la peur et l’intérêt. Voilà que la Paresse et l’Envie, à présent réunies, revoyaient dans son plus grand mal leur sœur l’Avarice. Mais ce démon, si seul, voulait rester avec son plus grand trésor. Ce démon voulait protéger ce corps qui lui appartenait jusqu’au bout. Car voilà dans toute sa splendeur d’esprit l’Avarice, Mammon. Mais à l’extérieur, son corps semblait bien fragilisé par un voyage. Car il s’écoulait toujours de la bouche de la jeune fille des coquelicots par milliers. Depuis un moment, une petite flaque de sang s’était formée. Et le sang ne cessait de couleur. Ce liquide précieux ne cessait de se répandre. Et le démon n’y pouvait rien: son corps, son précieux trésor, était dans un pitoyable état. Tout cela à cause de ses « frères » . Le démon était tenté de montrer sa toute puissance mais le corps de son trésor était trop malade pour pouvoir supporter le trop grand pouvoir de son esprit. Voilà pourquoi le démon cessa de se tourmenter pour un rien. Il lui suffirait de regarder à travers les même yeux que son trésor ce qui allait se passer et intervenir si besoin est. Mammon, le vrai démon, n’était donc pas près de prendre contrôle totale sur ce corps. En fait, il préférait s’échapper, le démon, pour ne pas voir ses propres « frères » et rester seul. Car le démon de l’Avarice préférait sa solitude…

Finalement, la jeune fille cessa de se noyer dans le Styx de l’Avarice lorsqu’elle entendit des mots prononcés par une personne qu’elle n’aimait pas forcément: un vague connaissance qu’elle commençait à détester comme tout les autres êtres qui avait oser briser sa solitude légendaire…

« Par tous les diables, qui auraient cru que je te trouverais ici à Luxuria… dire que je croyais devoir remonter sur ce continent flottant, tu m'épargnes cette peine ma sœur... Vient, montres-toi ma belle... Montres-toi Mammon! Cela m’évitera de me taper Asmodée! »

Il l’appelait mais elle ne venait pas. Non, elle ne bougeait pas. En fait, il était presque face à elle. Peut-être ne s’en rendait-il pas encore compte? De toute façon, l’Envie avait toujours eu tendance à dire des choses pour attirer ce dont elle avait envie dans ses nombreux pièges. Une vague provocation, une guerre… Tous pouvait être utile pour attraper une proie. L’Envie savait très bien avoir ce qu’elle voulait et ce à n’importe quel prix. Finalement, la jeune fille se tourna vers Léviathan. Son sang coulait toujours: elle était vraiment en mauvaise état à croire que le démon qu’elle était allait bientôt changer de corps. Et pourtant, elle gardait ce même visage, indifférent. Elle qui était une créature des glaces semblait fondre à cause du liquide rubis qui coulait de sa bouche. Et pourtant, avec toute son indifférence, elle répondit aux paroles du démon de l’Envie…

« Encore une fois, nous nous rencontrons. Je savais bien que ma venue en ces lieux était prévisible… A cause de ce qu’il s’est passé, sur mon territoire… Au fait, je n’avais pas besoin de me montrer puisque j’étais presque face à toi… Mon « cher et tendre frère » … »

Ses derniers mots montraient une légère ironie. Mais il n’y avait pas besoin de préciser ce fait puisque la jeune fille n’appréciait pas beaucoup le démon qui se tenait face à elle et ce depuis qu’une douce colère qui semblait être celle de Satan l’avait entraînée à geler son territoire. Juste à cause de quelques paroles…

« Contrairement à moi, tu sembles bien portant. Bien que le fait d’être en ces lieux semble te mettre de mauvaise humeur, tu semble pourtant… Envieux… »

La jeune fille semblait forte par ces paroles et pourtant elle était faible. Rien que le fait qu’elle se mit à cracher un peu de sang montra cette faiblesse, cette faiblesse d’avoir ses organes inversés, cette faiblesse d’avoir été humaine… Ces faiblesses, toujours ces faiblesses qui ne cessait de l’indisposer, de montrer ce qu’elle était vraiment: un être pitoyable… « Non, ne me regardez pas… » Semblait dire le corps de la jeune fille lorsque la main droit se posa sur sa bouche…
Revenir en haut Aller en bas
http://hellish-graveyard.1fr1.net
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor] Dim 3 Avr - 13:51
Décidément, je suis un vrai froussard… Mais bon, voilà quoi! Je n’ai jamais vu être plus flippant que cette fille: elle est certes très belle mais bon, c’est de la glace! Enfin, pas celle que Belzebuth aurait coutume de manger, mais la glace éternelle qui ne fond jamais. Vraiment, j’aurais pas dû venir ici, grave erreur! J’aurais vraiment dû rester chez moi, avec ma chère et tendre Dulcinée! Ah, ma chère, pardonnes-moi de t’avoir laissée seule: j’espère que tu ne m’en voudras pas d’ici là! En tout cas, je peux vous dire deux trois trucs: je suis actuellement dans une forêt luxuriante avec plein d’herbes qui vont n’importe où… Euh… N’importe où… Argh! Faut pas que je pense à ça, mon Diable! Mais qu’est-ce qui me prend! En plus, j’ai envie d’éternuer… Et pourtant, je suis pas enrhumé! C’est l’herbe, c’est sûr! En plus, c’est vraiment trop jaune et vert… Y’a trop de soleil en gros! Donc bon, niveau description du décor on va faire simple: la nature sans les naturistes… Hein? Mais je raconte quoi là? Non non non… Je ne suis pas comme Asmodée, je suis un caméléon qui se fond dans le décor… On va dire ça comme ça!

Bon, bref, là, face à moi qui suis fourré dans un buisson à trembler comme pas deux à cause d’un grand froid, Mammon. J’ai l’impression qu’elle se sent pas bien: c’est la température qui fait ça? Je savais qu’elle était toujours de glace mais là, qu’elle fonde d’un coup, comme ça! En fait, je pense pas que c’est ça mais bon, essayez de trouver une explication à sa présente faiblesse! Vous trouvez? Moi non. Je le dis franchement, cette fille est vraiment un mystère! Par exemple, pourquoi se mettre à rejeter du sang comme ça? Je sais pas moi, tout ce que je vois c’est du sang rouge qui coule de ses lèvres! D’ailleurs, quand on regarde plus bas, il est facile de remarquer que le sang qui est rouge sur sa peau blanche devient noir au contact du sol… Une allergie aux couleurs? Franchement, venant d’une fille sans couleur ou uniquement vêtue de couleurs froides, ça m’étonnerait pas même si ça paraît fantasque!

Bon, ensuite ensuite… Voyons, je sens mon frangin arriver malgré mes tremblements qui m’empêche de bien me concentrer. Il a l’air de bonne humeur lorsque je le vois, ça doit être le mal du pays… Surtout avec tous ces… Ces… Euh… Enfin voilà, ce qu’on trouve dans le pays de la Luxure, quoi! Finalement, j’aurais dû contacter quelqu’un d’autre, vraiment! Bref, là, Léviath’ s’approche de moi… Et là, il voit ce qui ne va pas chez moi: Mammon… Bah oui, j’ai peur de Mammon et alors?! N’importe quoi aurait peur de cette fille surtout quand vous savez qu’elle est capable de geler toute une région! Attendez… Capable de geler toute une région? Non, vous allez pas me dire qu’elle est partie de sa région parce qu’elle l’avait geler…? Si c’est ça, cherchez l’erreur… En tout cas, des gardes de Léviath’ s’occupent de moi… Moi qui, à l’heure actuelle, suis tout tremblant…

« Léviath’! Elle est là… On va tous finir geler! C’est un démon! S’il te plaît l’énerve pas…! »

Et là, je sombre… Aux secours, ma Dulcinée! Je sens que je vais finir geler sur place… Argh, tout devient noir, je me sens mourir! Ou plutôt dormir…
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor] Dim 3 Avr - 16:48
- Je m'ennuie. Tralala, je m'asphyxie d'ennui. Je meuuurs... Aaaarg...

Pour la énième fois depuis le début de la matinée, Asmodée se plaignait, avachit de manière peu gracieuse dans son fauteuil. Une de ses femmes tentait de l'apaiser par des caresses, sans mot dire. C'était une nouvelle venue, fraichement débarqué dans petit village du nord de Luxuria. Elle n'était pas encore très adroite de ses mains. Il allait falloir la dresser, lui apprendre. En attendant...
Nathanielle la congédia d'un geste doux. Manifestement déçue, la jeune fille partie, la tête basse. Le démon se redressa dès que la porte eu été claquée, et se mit a faire les 100 pas. Elle aurait pu convoquer un de ses serviteurs, pour jouer aux échecs ou a d'autres jeux plus intéressants, mais l'envie, bizarrement, lui manquait. Elle présentait quelque chose. Elle voulait sortir.

Habillée en homme, mais sous une de ses apparences féminine, ses longs cheveux blonds ramassés sous un chapeau, Nath déambulait. Elle prit la direction des quartiers chauds, ses préférés. Il y avait toujours de réjouissants spectacles a voir... Les hommes et les femmes de joies se côtoyais dans les rues. Travestis, Homo, Hétéro, il y en avait pour tout les goûts. Même des enfants, mais Asmodée appréciait moins. Pas assez de formes a son goûts.
Seul point noir a son tableau préféré, que faisait cette garnison dans ses rues ? Qui se permettait ainsi de maltraiter ses filles, d'honnêtes femmes qui ne faisait que leur travail ? Bouillonnante de colère, Nathanielle les suivit jusqu'à sa forêt. Qui était cet homme qui osait se comporter chez ELLE comme s'il était chez LUI ?
Foi d'Asmodée, ça ne se passerait pas comme ça !

Il y avait un autre homme dans les bois. Pas de Luxuria non plus, a en juger ses vêtements. Il avait l'air d'avoir peur. Et un peu plus loin... Se trouvait une belle jeune femme, du sang pleins les lèvres. Asmodée ne pouvant absolument pas laisser une aussi jolie jeune femme blessée, fit un pas vers elle...


"- Par tous les diables, qui auraient cru que je te trouverais ici à Luxuria... dire que je croyais devoir remonter sur ce continent flottant, tu m'épargnes cette peine ma soeur... Vient, montre-toi ma belle... Montre toi Mammon!

... Et retourna aussitôt se planquer derrière un arbre. Mammon ? Pardon ? Allons, qu'est-ce que Mammon serait venue faire chez elle ? Ah ah, c'te blague !
Mais la prudence était tout de même de mise. Cet homme l'appelait ma sœur... était il un des démons majeurs ? Ce sale type sans aucun respects de la gente féminine ?

- Cela m’éviteras de me taper Asmodée!"


Pardon ?! Nathaniel faillit d'étouffer en réprimant un cri de rage outrée. Comment osait-il ? Ce sale petit poux prétentieux, ce vermisseaux hautain, l'insulter dans son propre domaine ? Foi de démon, ça ne se passerait pas ainsi !
Nathaniel n'entendit pas la réponse de la demoiselle qui semblait sur le point de s'évanouir. Elle avait l'air si faible... Comment aurait-elle pu être le démon de l'avarice si elle n'arrivait même pas a garder son propre sang ?


« Léviath’! Elle est là… On va tous finir geler! C’est un démon! S’il te plaît l’énerve pas…! »


Léviathan, ce petit pédant ? Rien que ça ? Bon, suffit, elle était encore chez elle zut ! Il était temps d'endiguer le bazar qu'ils pouvait mettre sur son territoire.
Elle s'avança vers eux, se plaçant entre la femme au cheveux blancs et les autres, fière et altière.


- Il suffit ! Que signifie ceci ? De quelle droit venez vous chercher querelle sur mes terres ?

C'était peut-être un poil cérémonieux, mais, bah, qu'importe.
Elle s'adressa a l'imbécile aux soldats :


- Et sachez, jeune homme, que je ne goûte que très peu a vos insultes, que ce soit a mon égard, ou a celui de mes sujets.

*Et toc !* Se dit Asmodée, qui regretta aussitôt d'avoir pensé une bêtise pareille.
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 83
Admin
AlphaElis
MessageSujet: Re: Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor] Dim 3 Avr - 17:08
Ces deux démons… Elle ne pouvait les supporter… Même si ils étaient ses « frères », ils avaient osés brisés sa solitude, son éternelle solitude, et pour cela elle ne les pardonnerait pas. Non, elle ne pouvait les pardonner, ni le démon de l’Avarice: pas Mammon qui n‘aimait que la solitude éternelle ce qui expliquait pourquoi elle n‘aimait que cette solitude… Car même si elle était dotée de tout les dons de l’ange, le démon prenait le dessus peu à peu, l‘influençait. Le corps n’obéissait qu’à celui qui le possédait, l’esprit avait perdu depuis longtemps la bataille. Depuis que cet esprit avait décidé de vendre son âme pour échapper à toutes misères. Ou presque. Et ce fut à ce moment que Mammon se libéra de sa prison dorée pour voler le corps de cette jeune fille, pour le posséder… Jusqu’à la fin, pendant toute une éternité. Voilà, voilà pourquoi elle était si seule, la jeune fille aux cheveux clair de Lune. Car Mammon la possédait entièrement, la chérissait comme son plus grand trésor. Car elle était son plus grand trésor, celui que personne ne pouvait voler. Même si elle pouvait s’enfuir, jamais elle n’échapperait au démon de l’Avarice: jamais, car ils devaient rester pour l’éternité ensemble… C’était un amour propre à eux-mêmes, un amour régit par la solitude de deux êtres…

Du sang coulait encore de sa bouche: elle était trop fragile. C’est pour cela qu’elle se détestait, elle, le démon de l’Avarice. Enfin, c’est pour cela qu’elle détestait ce corps où elle était. Trop fragile, toujours trop fragile… Il a fallut qu’étant humaine, elle soit née comme malformée. Même si ce n’était qu’à l’intérieur, elle était considérée comme malformée mais surtout comme une enfant déjà morte: personne n’entendait son cœur puisque tout le monde essayait de l’écouter à gauche. Une seule personne avait su que son cœur était à droite: elle-même. A présent, il y en avait une seconde: Mammon. Le démon qui l’avait volé. Mais voilà que sa propre faiblesse commençait à ressortir, face à ces êtres, ces démons… Ces personnes qu’elle commençait à mépriser à cause d‘une solitude brisée. Oui, juste pour cela elle leur en voulait. Elle leur en voulait presque à mort mais elle savait que le démon qu’elle était ne pouvait pas tuer ses « frères » . La seule personne capable de les tuer était morte depuis bien longtemps et cette même personne la jeune fille la méprisait… Non, le démon la méprisait, mais pas l’humaine qu’elle était. Car elle n’arrivait pas à lui en vouloir. Mais ce n’était que dans le fond, car elle obéissait au démon qui l’habitait. Elle disait donc haïr l’Horloger bien qu’elle ne ressente rien à son égard. En fait, elle était seule avec le démon ce qui la ravissait sous un angle: personne ne venait les déranger sur l’île où ils se trouvaient. Non, personnes jusqu’à ce jour où la Paresse et l’Envie vinrent les déranger. Voilà pourquoi elle ne les aimait pas. D’une part parce qu’elle ne devait aimer que les richesses, d’autres part parce qu’ils avaient tout effacer: sa solitude éternelle, la tranquillité de sa région, et bien d‘autres choses…

Rien que ces pensées commençaient à faire couleur plus de sang: son cœur battait rapidement, peut-être même trop rapidement. Son sang devenait aussi de plus en plus noir: ce n’était plus du rouge qui coulait de ses lèvres, mais du noir. Elle devenait de plus en plus faible: était-ce à cause de stupides sentiments? Car si elle perdait tout son sang, elle ne mourrait pas: elle s’endormirait jusqu’à avoir assez de sang pour se réveiller. Mammon alors l’abandonnerait et chercherait un autre trésor, un autre corps à voler. Car la seule chose qui pouvait faire rester le démon avec elle était ses pouvoirs. Car le démon se fichait de la beauté d’une personne, seul le pouvoir de protéger des trésors l’intéressait. Si cela devait se passer comme tel, alors la jeune fille mourrait certainement à cause de sa faiblesse…

    Before, a long time ago…
    «  Madame, résignez-vous: votre enfant ne vivra pas plus de vingt ans. D’ailleurs, il mourra bien avant! Peut-être à quinze ans…
    - N’y a-t-il point un moyen pour qu’elle meurent plus vite, et ce de façon naturelle?
    - Attendre la maladie, madame! Une simple fièvre devrait l’achever mais d’ici là patientez!
    - Bien, alors je n’ai pas à m’en faire: cette enfant de démon mourra bientôt! »

    Mais ne crois pas, « mère », que je ne me souvienne pas: je n’avais que cinq ans mais je me souviens…

    But after…


C’était le premier souvenir qui lui revenait… Car oui, une simple fièvre était capable de l’achever… Voilà pourquoi elle devait craindre les maux du monde: rien qu’une simple fièvre… Triste réalité et pourtant elle devait s’y faire. Sa vie ne tenait qu’à la volonté de Mammon, le démon de l‘Avarice. De ce fait, elle devait le suivre, et exécuter tous ses désirs. Car cette petite voix, sarcastique, n’avait cesser de la réconforter lorsqu’elle était seule. Juste quelques mots pouvaient faire reprendre le court de la vie de la jeune fille: « Tu n’es pas seule… »

Puis elle sentit une autre présence. Encore un démon majeur. Il était vrai qu’ils étaient sur les territoires d’Asmodée mais que ce démon vienne jusqu’ici… Elle ne l’aurait jamais pensé. On pouvait dire dans ce cas qu’elle était cernée, sans compter qu’elle était très faible: bien trop faible pour user de ses pouvoirs. Qu’elle était pathétique, la petite poupée! Dire qu’elle avait perdu presque un quart de son sang, déjà. Pourquoi le sang ne cessait-il pas de couler? Elle se sentait tellement mal… De part sa faiblesse mais aussi de l’ambiance qui régnait. Et voilà qu’Asmodée se manifesta. Dire que Léviathan ne cessait d’haïr Asmodée…

 « Il suffit ! Que signifie ceci ? De quelle droit venez vous chercher querelle sur mes terres? »

Chercher querelle… Voyons, la jeune fille voulait rester seule! Juste seule… Avec son démon. Elle ne voulait pas retourner sur Avariait à cause de l’hiver insupportable qu’il y régnait, c’était pourquoi elle était venue en ces régions situées assez loin de celles d’Acedia et d’Invidia! Mais ils sont venus… Voilà tout. Et elle, elle si faible, ne cessait de recracher du sang: un sang qui devenait de plus en plus noir, comme les ténèbres qui entouraient son cœur. Sa vision se mit à baisser, elle n’arrivait presque plus à tenir debout… Elle tenta de faire un pas, droit devant elle, ne sachant où elle allait, tandis qu’Asmodée sous les très d’une femme masculine parlait encore…

« Et sachez, jeune homme, que je ne goûte que très peu a vos insultes, que ce soit a mon égard, ou a celui de mes sujets. »

Finalement elle flancha. Elle avait perdu trop de sang, ce qu’elle redoutait le plus. Le démon en elle allait-il la rejeter pour cela? Elle tentait d’avancer, pour se raccrocher à quelque chose même si c’était une chose qu’elle haïssait. Mais avant d’avoir put se tenir à quoi que ce soit, elle ne répondit plus de rien… Elle finit par s’évanouir, du sang sur ses lèvres…
Revenir en haut Aller en bas
http://hellish-graveyard.1fr1.net
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor] Dim 3 Avr - 18:50
"Il suffit ! Que signifie ceci ? De quelle droit venez vous chercher querelle sur mes terres? Et sachez, jeune homme, que je ne goûte que très peu a vos insultes, que ce soit a mon égard, ou a celui de mes sujets."

Super, voila la personne que Léviathan n'avait pas envie de voir... Cette pédante d'Asmodée... Il n'aimait pas cet odieux personnage. Elle était complètement cinglé, toujours à se faire peloter par diable seul sait combien de personnes par jour...
En plus, elle le traitait comme si elle soit plus vieille que lui alors que c'était l'inverse!

"Non mais regardez-moi qui voilà... La reine des putes, Asmodée! je me serais excusé des termes employer avec quelqu'un d'autre mais, tu ne le mérites guère... Maintenant, je te prie de bien vouloir bouger ton corps souillé et me laisser passer! Et ne me prend jamais plus de haut déchet car, après tout, je suis bien plus âgée que toi et, je suis un des derniers à avoir été enfermé ici contrairement à toi qui as été une des premières! Alors, pars d'ici reine des souillés! Immédiatement..."

La voix d'Axel commençait à faiblir quand il s’intéressât enfin à l'aura de Mammon... Elle était faible, très faible... plus faible encore que ne le laissait paraître son corps... Elle était sur le point de s'évanouir... Même, elle s'évanouissait!
Sans prendre la peine de réfléchir, Léviathan se précipitât vers Mammon, poussant Asmodée au passage pour empêcher l'avarice de se cogner au sol... Son corps avait bougé seul, instinctivement pour l'attraper... Et, il réussît à l'attraper de justesse.
Elle était pale, encore plus que dans les souvenirs qu'il avait d'elle, un mince filet de sang noir dégoulinait de ses lèvres.

"He! Mammon! Hey, réveille toi... Réveille toi non de non!"

Essayant de sentir l'aura de l'Avarice, Axel réalisât qu'elle était encore plus faible qu'il ne le pensait... Une peine qu'il n'avait jamais ressentît le submergeât... Il ne voulais pas perdre un être chère... Même si il ne connaissait Mammon que depuis peu, il ne voulait pas la perdre... Cela pouvait être de l'envie a l'état pur ou bien autre chose...
Dans tous les cas, elle était mal en point, très mal en point même et, Léviathan commençait à sentir une aura d'avarice qui tentait péniblement de du quitté... fascinant, le démon en elle tentait de fuir son hôte mourant... Contrairement a Axel, Mammon ne semblait pas avoir fusionné avec l'hôte...
Bref! Assez tergiverser, il fallait agir... Comment Léviathan allait-il embarquer tout ce petit monde, Belphégor, ses quatre soldats ainsi que Mammon jusqu’à Invidia...
Il n'avait pas le choix... Il allait devoir prendre "cette" forme... Sa forme Majeur... Fermant les yeux, il se concentrât un instant, Mammon toujours dans ses bras. Léviathan commença à dégager une lumière bleutée puis, un gigantesque geyser apparu... Sorti de diable sait où, un gigantesque dragon apparu. Entièrement constituer d'eau, il devait faire dans les 25~30 mètres... Il examinât autour de lui avec ses quatre paires d'yeux saphir pour voir où étaient Belphégor et ses gardes...

"Messieurs! Prenez mon frère et monter sur mon dos! Et faite en sorte que lui et Mammon tienne en place! Nous repartons vers Invidia immédiatement! Quand à toi Asmodée, va voir ailleurs si j'y suis! Et ne t’approche pas de mon pays!! Reste donc a terre, c'est ta place déchet!"
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor] Dim 3 Avr - 18:57
Mon Diable, c’est la fin de ce monde… Je me meurs… Ah, ma Dulcinée! Mes dernières pensées sont pour toi, Mis! Dire que je n’ai pus passer qu’une journée avec toi avec mon départ! Ce château où nous vivons est peut-être le lieu le plus ennuyant où je n’ai jamais vécu mais au moins nous avons passé du bon temps! A dormir, dormir… Ah, ma chère! Ce fut de tendre moment que nous avons passé en tant qu’amants! Jamais je ne t’oublierais! … Mais attends, c’est quoi ce bordel?! Je sors pas avec mon doudou, moi?! Franchement, à force de délirer, je vais finir par être complètement fou! Puis de toute façon, à la base, il faudrait que je me calme sur ma paresse… Non, en fait, autant garder les bonnes habitudes! En clair, ce n’est pas demain la veille que je me séparerais de Mis! Ah ça non! Donc faut que je me relève! Sinon, je vais encore mâchouiller un truc dégueulasse…

Finalement, lorsque je finit par me lever, il y avait une belle femme habillée de façon très masculine. De suite c’était facile de savoir qui c’était: Asmodée à coup sûr! Car il suffit de sentir son aura pour le savoir et rien que ses paroles vous éclairent immédiatement sur son identité. En effet, c’est indirectement que la miss dévoila son identité. Là, c’est sûr, Léviath’ va craquer. C’est pas qu’il aime pas Mammon, au contraire, c’est qu’à force d’être tirer entre deux envie; celle de meurtre et de possession; son visage risque de se craquer complètement! En plus, je l’imagine bien avec un sourire au côté droit et une grimace du côté gauche. Hilarant! Tout simplement hilarant! Bon, je suis pas tenté de rire en vue de la situation mais là c’est fun!

Attendez, mais attendez! Là, Mammon, elle est pas à deux doigts de s’évanouir? Quand on voit la tonne de sang qu’elle a perdu! Bon, réflexion totale… Ou comment Mammon fait-elle pour cracher autant de sang?
Il me semble que le médecin de notre famille se rassurait de constater que j’avais un cœur. A ce qu’il disait, son confrère avait ausculter un bébé qui n’en avait pas à sa naissance! Alors peut-être que c’était ce bébé! Ah ouais, c’est possible donc Mammon serait née démon? Attendez, non c’est pas ça parce que même les démons ont un cœur… Bon, voyons… Pour vérifier qu’un gosse a un cœur; enfin que le cœur bat quoi; on l’ausculte du côté gauche là où se trouve le cœur…? Et si les médecin l’avait ausculté de ce côté mais pas de l’autre? Donc elle aurait un cœur mais du côté droit?! Ah mais ouais, ça se tient! En plus, ça expliquerait pourquoi elle serait faible de santé! Mais attendez, un démon… Surtout majeur… C’est immortel, nan? Bah quoi que là, elle s’est juste évanouie… Minute, j’ai mis ma phrase au présent?! Ah mais oui, elle est en train de tomber! A votre avis, elle va s’étaler sur le sol en respirant ou sans respirer?

Et réaction rapide de Léviath’ qui poussa Asmodée qui se tenait entre lui et Mammon pour récupérer Mammon avant qu’elle ne tombe! Franchement, elle n’a pas l’air de respirer à pleins poumons! En tout cas, je savais dès le départ qu’Asmodée pouvait être simple d’esprit et tout avoir au niveau des hormones mais là… Franchement se faire avoir comme ça, vraiment c’est grave! En tout cas, je remarque que maintenant que Léviath’ et Mammon ont presque la même couleur de cheveux… Gris/Blanc en gros! D’ailleurs, Asmodée aussi a les cheveux de cette nuance… Je passe un peu pour l’intrus du groupe en gros! Heureusement c’est pas tout le monde qui a des cheveux comme ça parce que sinon… Décidément, je suis pas aidé…

Bordel, et c’est quoi toute cette eau…! Mon Diable, Il est fou! Mais il est fou! Bon, pour vous résumer, Léviath’ vient de se transformer en sa forme majeur grosso modo un dragon d’eau… Bon bah, on va s’accrocher! Pour le coup, moi est les soldats on monte sur son dos; enfin okay, je suis porté par les soldats. Et ils prennent Mammon avec nous! Décidément, il est fou! D‘Envie je rajouterais… Enfin, il est fou! Bon, plus bas on peut observer Asmodée le cul par terre assez surprise. En gros, elle est assez pitoyable sous ce profil! Décidément, le démon de la Luxure est une imbécile. Bah, elle a tout dans les hormones en gros!

Bon, pour le coup, on s’envole direction Invidia tandis qu’Asmodée semble… Très en colère! Pour le coup, chère Mis, je ne vais peut-être pas encore mourir! Ne t’inquiète pas, nous nous retrouverons bientôt et à ce moment nous pourrons enfin dormir tranquillement! Surtout tranquillement: comme Léviath’ a décidé de faire un traité de paix entre nos deux régions ça va être encore plus tranquille à moins qu’un autre démon ne nous fasse une déclaration de guerre! Mais ça m’étonnerait puisque tout le monde sait que j’éviterais au maximum les guerres. Oui, je suis un grand pacifique sauf quand on me dérange lors de mes siestes… Et oui, c’est comme ça, la vie! Il y en a qui se mette en colère pour des raisons bien précises! D’ailleurs, pendant que je vous parle, je dors. Oui, on dirait pas mais je peux dormir les yeux ouverts… Incroyable mais vrai! Par contre, le seul truc qui me gêne c’est qu’on va un peu trop vite à mon goût, pour le coup j’ai quelques maux au niveau du cœur. Problème, si je dégueule en dormant sur Léviath’ il va me tuer à l’arriver! Bon et bien… Contentons nous de dormir les yeux fermés… Au moins, aucun risque que je vomisse! Et puis, du temps qu’on arrive à Invidia, j’aurais probablement pas le temps de dormir à fond donc ça sera facile pour de me réveiller…

Bon hé bien… Bonne nuit! Enfin, bon sommeil en gros…

Suite
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor]
Revenir en haut Aller en bas

Alone... Or not... [Alex ; Maxeen ; Nathanielle ; Belphegor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» Les droits pour Alex Kovalev disponible
» Signature de contrat - Alex Kovalev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hellish Graveyard :: Luxuria :: Forêt Luxuriante-